Comment réussir la mise en place d’un logiciel PIM ?

Le Product Information Management est un dispositif de gestion des informations sur les produits. En centralisant toutes les données d’un article au même endroit, vous pouvez plus facilement coordonner son contenu et assurer la fiabilité des informations que vous diffuserez sur différents canaux.En plus, il est configuré de manière à répondre aux besoins de toutes les équipes. Ainsi, le PIM permet à chacun d’interagir autour des données.

Mettre en place ce logiciel est, par conséquent, crucial pour votre entreprise. Sur ce, certains points sont à prendre en compte pour le succès d’une telle démarche.

Ce qu’il faut savoir sur l’outil PIM

Pour garantir la réussite de la mise en place d’un PIM, il est avant tout nécessaire de comprendre l’outil. Cela permet l’identification des étapes importantes pour la conception du projet au sein de votre entreprise.

Il s’agit d’une solution informatisée dédiée à la gestion, la diffusion et l’enrichissement de l’information produit. En tant que partie intégrante de la stratégie de marketing numérique, elle inclut non seulement les données techniques et les caractéristiques des produits, mais également la standardisation des canaux de distribution. Actuellement, il est essentiel de s’appuyer sur cette alternative. En effet, elle entraîne des changements en termes d’image et de performance commerciale.

À l’aide des différentes fonctions fournies par cet outil, il deviendra plus facile d’effectuer des références ou de vérifier l’exhaustivité et le niveau de pertinence des informations disponibles sur le produit, quelle que soit la quantité. Cette technologie améliore également la liquidité de la diffusion et de l’échange d’informations (POS, Internet, etc.) pour accélérer les ventes de nouveaux produits. Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien.

Quelques étapes de la mise en place du PIM

Avant de commencer à construire un nouveau référentiel, il est important de procéder à l’analyse des programmes et modèles de données internes. Le but est d’identifier les faiblesses, les tâches chronophages et les opérations répétitives dans l’organisation actuelle. Ainsi, vous pourrez définir les exigences à respecter dans le cadre du projet PIM. Cette étape offre la possibilité de lister les outils exploités, les flux et formats d’échanges de données, etc. Écoutez les avis de votre équipe et n’ignorez aucun de leurs avis afin d’avoir la compréhension la plus large possible des difficultés rencontrées au quotidien et des points à améliorer.

Il est aussi essentiel de bien déterminer le périmètre du projet. Vous devez toujours vous faire à l’idée qu’il ne s’agit pas d’un ERP ou un CRM. Il faut également piloter le programme dans de meilleures situations.

Vous ne devez pas vous précipiter dans la transition de l’ancien modèle à la nouvelle technique. Soutenez les opérations étape par étape. Cette astuce est plus bénéfique et moins stressante pour votre système. Avant de traiter les parties les plus complexes, commencez par des données faciles à manipuler.

Faire appel à un professionnel pour vous assister

Réussir un tel projet n’est pas aussi simple qu’on le pense. Cela requiert un savoir-faire technique. D’où l’intérêt de se tourner vers un spécialiste du PIM. Ce dernier dispose des compétences utiles pour diriger vos équipes tout au long du processus de mise en place. Grâce à son expertise, vous éviterez de perdre du temps. En gros, cela vous donnera la chance d’avancer plus rapidement et de réaliser un gain de temps et d’argent par rapport à vos affaires.

Quels sont les avantages d’ouvrir un blog pour une entreprise ?